Pourquoi et comment vous devriez jouer de face !

Dans Techniques, VIDÉOS DIDGERIDOO par Gauthier Aubé12 Comments

Jouer son didgeridoo de face ou de côté ? Le débat avait encore lieu il y a quelques années. Aujourd’hui, la majorité des joueurs sont tombés d’accord : le jeu de face l’emporte haut la main.

Le seul argument du jeu de côté reste pour des techniques très spécifiques liées au Beat-box. À part cela voici quelques arguments en la faveur du jeu de face !

Le didgeridoo s’articule mieux de face

Je me rappelle d’une après-midi en Australie, je discutais de ce sujet avec Bob. Il me dit en articulant juste avec la commissure de ses lèvres : « Il est bien plus facile d’articuler avec le bout des lèvres qu’uniquement avec la commissure ! ». Essayez donc de parler « de côté » vous allez voir qu’en plus d’être comique la chose est plutôt délicate à réaliser ! Le jeu de face permet définitivement une bien meilleure articulation.

De face vous êtes centré

Jouer de face a le gros avantage de centrer le joueur dans son jeu. Les joues sont équilibrées et se musclent à part égale. Observez les joues d’un joueur de côté, l’une reste souvent gonflée et donc devient rapidement moins musclée que la seconde. D’ailleurs si la personne pratique intensivement son didgeridoo, cela peut aller jusqu’à déséquilibrer son sourire ! Ce qui n’est pas au top de l’esthétisme vous l’accorderez. 🙂 En plus de ça, la tête est toute penchée alors qu’une fois de face elle se redresse naturellement. Enfin, parce que le joueur est centré, le son peut venir tout droit du ventre pour se projeter facilement dans le didgeridoo. La voix, les sur-vibrations et beaucoup d’autres techniques du didgeridoo passent définitivement mieux au centre.

Chez les autres musiciens

Il n’y a pas que le didgeridoo dans lequel le musicien souffle ! Les trompettistes, les trombonistes et tous les soufflants de notre musique occidentale ne s’y sont pas trompés : tous jouent de face. Parfois certes, quelques-uns sont légèrement décalés par rapport à l’axe central mais cela reste extrêmement léger, rien à voir avec notre jeu de côté du didgeridoo.

Et chez les Aborigènes ?

C’est à mon sens le meilleur argument, regardez un aborigène jouer du didgeridoo traditionnel vous comprendrez vite que le jeu de côté est une erreur de parcours de l’homme blanc. Les Aborigènes jouent de face et uniquement de face. Et en matière d’expérience, ils accumulent déjà quelques millénaires… No comment. 🙂

Ah oui et une dernière chose en guise de conclusion. Vous ne trouverez pas de joueur de didgeridoo jouant de côté en paix. Et pour cause ! Si vous les questionnez vous verrez qu’ils se questionnent toujours sur le jeu de face et tentent de se convaincre qu’un jour ils s’y mettront. Et bizarrement à l’inverse, vous ne rencontrerez jamais de joueur de face qui se pose la question de jouer un jour de côté ! Alors amis joueurs, passez au centre, ça change la vie. 🙂
Et partagez votre expérience, vos difficultés ou vos envies dans les commentaires ! Je me ferai un plaisir d’y répondre !


Articles récents

Commentaires

  1. bonjour Gauthier, j’ai une question voir plusieurs lol.
    -je joue de coté, je m’entraine au jeux de face, quand je suis de face j’ai tendance a presser les lèvre et expulsé l’air pas vraiment de face mes un tout petit peut de coter de la ou je souffler avant, le jeux reste t-il correct ou, je doit vraiment travailler la pression au centre de mes lèvre??? je travail l’autre coté pour habituer les levres a vibré pour retrouver un équilibre et joué vraiment du centre de mes lèvres.
    2eme question: sur le jeux de face j’ai une joue moins musclé que l’autre normal, sa j’ai comprit,, ma question, a force de joué au centre ma joue va t’elle trouvé la même force que l’autre??? et pour finir peut tu répondre a ça, je fais du didg depuis 1ans et demi j’ai acheter ton livre plus CD je fais du didg tout les jour pratiquement depuis le debut a coup de 1h voir plus par jour en plusieur fois, et la il ya des moments ou j’ai l’impression de STAGNé, je tourne en rond manque de ryhme, je dit ca, mes j’ai pas encore torcher tout les rythme de ton livres, merci pour les réponse et désoler pour les fautes, bonne soirée

    1. Auteur

      Bonjour Lorys,
      Tu fais bien de poser tes questions !

      • Si c’est effectivement un tout petit peu sur le côté alors ça n’est pas si grave mais attention ça doit-être de l’ordre de quelques millimètres. Le « un petit peu » peut pas mal varier suivant les joueurs.
      • Tes joues se ré-équilibreront effectivement l’une avec l’autre. Ceci-dit il te restera certainement à terme une très légère différence. J’ai joué de 2 ans de côté et 12 ans de face, pourtant je peux parfois ressentir encore cette différence. Bon… c’est vraiment vraiment infime… Je pinaille ! 🙂 Après comme le dis Didjounne, tu peux aussi jouer de l’autre côté pour te muscler plus vite.
      • Pour le fait de stagner c’est tout à fait normal, ne t’en fais pas. Reste curieux, écoute du didg, échange avec d’autres joueurs, va à un stage ou prend un cours, et sois persévérant. On stagne tous, le tout c’est de continuer.

  2. Vraiment trés agréable à parcourir ton Blog Gauthier bravo !

    Pour les joueurs débutant qui n’ont toujours pas été convaincu par ce post , j’ai joué du didgeridoo sérieusement mais de coté pendant 7 ans .
    Dur dur de se mettre à jouer de face , le son est faible , les armoniques semblent impossibles à faire sonner , ma joue gauche manquait vraiment de patate .

    Je suis maintenant joueur de face depuis 4 ans , et c’est incomparable. Ne pas se décourager.
    Ma Petite astuce : un joueur de coté ne joue que d’un coté , se forcer à jouer du coté opposé permet d’équilibrer un peu les forces , pour ensuite passer de face. La transition est moins dure.

    Faire du didg dans l’eau pour rattraper un peu le déséquilibre marche bien .

    1. Auteur

      Merci Didj’Oun pour ton retour et tes conseils, ça pourra en aider quelqu’un sur la voie du milieu. 🙂
      A bientôt !

  3. Eh Gauthier, super ce blog et du coup je vais y aller de mon petit com’ ☺
    Que c’est dur de passer de face quand on a longtemps joué de côté… mais au final c’est plus plaisant mais bien sûr faut persévérer et être encourager par un bon prof tout ca pour dire que je ne regrette pas d’être passé de face . Alors allez y…

  4. Salut
    autre argument pour le jeu de face : lorsque l’on joue de coté, d’une part on a tendance à jouer avec la tete légèrement de biais et d’autre part les muscles buccinateur qui tirent les commissures des lèvres en arrière sont vite très déséquilibrés. C’est deux actions peuvent entraîner assez rapidement des torticolis
    David

    1. Auteur

      Merci David pour ton retour, tu m’apprends quelque chose avec les torticolis. Le jeu de face à définitivement tout pour lui !

  5. merci Gauthier pour les réponse, aujourd’hui j’ai reussi a sortir tout de face et me faire une très bonne session, en mode beat-boxe aussi. j’ai remarquer que les technique de base du beatbox, genre le P ou Pfff marche trés bien pour musclé le centre des levres, après bien 30min de chauff j’ai lancé une bonne session, problème aussi qu’on rencontre,,, je joue beaucoup mieux au didgeridoo quand je reflechi pas, je me laisse aller et sa passe mieux. en tout cas merci

    1. Auteur

      L’intuition est parfaite pour apprendre, on a rien inventé de mieux. 🙂 Bon souffle !

  6. Ayant commencé le didge il y a peine 3h je me permet de poster un com concernant une tite’ question qui me taraude … Ayant commencé de côté et venant de tombé sur ce post je constate que jouer de face utilise a mon sens beaucoup plus d’air.. me trompe-je ? Je produit quelque petit rythme via ma langue accompagné de pulsation du ventre mais toutes mes harmonie sont gaché par mes arret provoquer par le vide d’air dans mes poumons .. Un ti conseil pour s’entrainer a la respiration continu tout en jouant ?

    Merci d’avance les didgeman et didgegirl 🙂

    1. Auteur

      Bonjour Thomas,
      À plusieurs questions, plusieurs réponses !

      Jouer de face demande plus d’air : Oui et non. En fait, c’est le manque de pression qui consomme tout ton air. Il faut donc pincer plus tes lèvres pour limiter la sortie de l’air. Cette vidéo devrait t’aider : https://gauthieraube.com/debutant-didgeridoo/video-didgeridoo-pression/

      Souffle continu : Je te conseille de continuer à t’amuser comme tu le fais avec le son. Entraine-toi à bien l’éclaircir et à jouer avec les joues gonflées et dégonflées. Le PDF avec les 10 conseils que tu trouveras dans la sidebar du blog t’aidera pour éviter quelques erreurs du départ. Autre chose aussi, habitues-toi à prendre de courtes inspires placées entre les sons de ton didg plutôt qu’une grande inspiration à la fin de ta phrase rythmique…

      J’espère que ça t’aidera à progresser ! 🙂

Laissez un commentaire